LES SAPEURS POMPIERS


Dans l'antiquité un veilleur était chargé de donner l'alerte pour arrêter le feu.
En 803 : Charlemagne désigna des habitants pour veiller à la sécurité en cas d'incendie durant la nuit.
En 1254 : Louis IX autorise l'organisation d'un guet nocturne.
En 1716 : Création à Paris du premier corps de sapeurs pompiers.
En 1801 : Les pompiers furent casernés.
En 1866 : Les sapeurs Pompiers furent constitués en régiment.
En 1960 : Le régiment était à 4 bataillons et 16 compagnies, commandé par un colonel avec 82     officiers et 518 sous officiers. Le régiment comprenait un effectif de 3145 hommes de troupe.

LES SAPEURS POMPIERS A MILLAY

En 1901 : La commune achète une pompe à incendie  grâce  à  une  souscription  qui rapportera 700 frs, le reste (230 frs) sera payé par la commune.
En 1902 : Construction  d'un  hangar  pour abriter la pompe.
En 1929 : II y a création d'une compagnie de sapeurs pompiers de 16 à  18 hommes (la commune subviendra aux dépenses pendant 15 ans).
En 1931 : Monsieur  Richard  habillera  et équipera les sapeurs pompiers de Millay.
En 1948 : Le corps des sapeurs pompiers est dissout.

CHEMINS VICINAUX

En 1936, la commune  à 21 kms  de  chemins vicinaux et 25 kms de chemins ruraux.

BIBLIOTHEQUE

En 1988 : création d'une bibliothèque dans l'ancienne salle de catéchisme.
En  1990 : Emploi  d'une  bibliothécaire bénévole. Inauguration de la bibliothèque le 20 octobre 1990.

ARTISANTS COMMERCANTS DANS LE BOURG


En 1900 : 5 Epiceries, 2 Boulangeries, 4 Cafés, 1 Boucherie, 3 Marchands de vin, 2 Marchands de vêtements, 1 Marchand de chaussures, 2 Maréchaux -Ferrants, 3 Charrons, 1 Coiffeur, 3 Menuisiers, 3 Couturières, 1 Bourrelier
En 1950 : 3 Epiceries, 1 Boulangerie, 2 Couturières, 1 Bourrelier, 5 Cafés, 2 Menuisiers, 1 Coiffeur, 2 Marchands de vin, 2 Maréchaux- Ferrants
En 1999 : 1 Boulangerie, 1 Poste

L'ELECTRICITE

La première lumière artificiel fut le feu, la lampe à huile n'apparut que 1000 ans avant Jésus Christ. Les chandelles et les bougies ont été inventées il y a 2000 ans.  La lumière électrique ne fut inventée qu'après 1880.
En  1925 : Constitutions d'un syndicat avec POIL, LAROCHE et CHIDDES.
En 1930 : La commune donne son adhésion définitive à un syndicat dont le siège est à Luzy, et qui s'occupera de la construction et de la distribution de l'énergie.
En 1931 : Le  conseil  adjuge les  travaux d'électrification   intérieurs   des   bâtiments communaux.
En 1932 : Electrification du bourg.
En 1937 : Electrification du clocher de l'Eglise.
Certains hameaux n'auront l'électricité qu'en 1950.
En  1953 : Installation des 6 becs d'éclairage dans diverses parties du bourg.
En 1966 : Remplacement des becs d'électricité de la place.

Jusqu'à la fin du XVIIIème, il n'y avait pas d'autre moyen d'avoir de l'eau potable à domicile que par les porteurs d'eau. Actuellement 99 % de la population française bénéficie d'eau sous pression. On consomme en moyenne 200 litres par jour et par habitant. La consommation a augmenté en 1950 avec l'élévation du niveau de vie.

LES EGOUTS

Avant que l'eau n'arrive dans nos maisons, pour lavée on utilisait l'eau de source.
En juillet 1904 : le conseil demande l'étude d'une canalisation amenant l'eau au bourg.
En 1931 : La commune demande la création d'un syndicat entre les communes de Luzy, Millay, Larochemillay pour un projet d'adduction d'eau potable. Le syndicat étudiera les frais pour capter les sources de Laroche en amont du Moulin de Montverneau. En attendant l'adduction d'eau potable, la commune améliore et agrandit les lavoirs, abreuvoirs et fontaines.

En 1904 : on demande la couverture du lavoir de Millay. Il sera couvert en 1930.
En 1935 : Projet d'adduction pour Laroche et Luzy.
En 1956 : Projet d'adduction en provenance des sources du Bois de Velle.
En 1967 : Mise en service des égouts du bourg et alimentation du bourg en eau potable.
En 1971 : premier réseau d'égouts.